Nous pratiquons deux types d’interventions chirurgicales:

  • des interventions à but préventif, effectuées sur des animaux jeunes et en bonne santé
  • des interventions à objectif thérapeutique, effectuées sur des animaux accidentés ou malades.

Chirurgie préventive

  • Stérilisation de chatte : ablation des ovaires (ovariectomie) ou ablation à la fois des ovaires et de l’utérus (ovario-hystérectomie) si la chatte est gestante ou présente des lésions de l’utérus.
  • Stérilisation de chat (castration)
  • Stérilisation de chienne (ovario-hystérectomie)

Ces interventions sont de plus en plus pratiquées, leur intérêt est indiscutable.

Chirurgie thérapeutique

Nous pratiquons la chirurgie abdominale (tube digestif, appareil urinaire, appareil génital, foie, rate…), l’exérèse de tumeurs, la chirurgie des yeux, la chirurgie reconstructrice…

Chaque intervention se situe dans une démarche thérapeutique globale: la chirurgie constitue une partie du traitement, indissociable du reste de la prise en charge. En particulier, nous accordons toute notre attention à la période post-opératoire jusqu’à récupération totale d’un état général satisfaisant, et au besoin à la gestion de la maladie associée et à la prévention des récidives.

Le bilan préopératoire

Il permet d’estimer les risques, d’adapter le protocole anesthésique et la technique opératoire.

Il peut être effectué dans les jours qui précèdent l’intervention, ou le jour même.

Il est adapté à l’état de l’animal et à la nature de l’intervention qu’il doit subir. Il comprend au minimum un examen clinique de l’appareil cardiorespiratoire, et très souvent une analyse de sang.

L’anesthésie

L’anesthésie se manifeste par une perte de conscience et une insensibilité à la douleur, de façon à pouvoir réaliser une intervention chirurgicale dans les meilleures conditions de confort et de sécurité pour l’animal.

Là aussi, le protocole d’anesthésie est choisi en fonction de l’animal et de l’intervention.

La surveillance est permanente jusqu’à la sortie d’hospitalisation.

L’acte médical ou chirurgical sans aucune répercussion sur l’organisme, donc sans risque, ne peut pas exister.

Nous mettons tout en œuvre pour réduire ce risque au maximum.