L’état de santé de votre animal peut nécessiter des soins suivis ne pouvant être effectués qu’au cours d’une hospitalisation.

Notre équipe n’est composée que de vétérinaires: c’est un choix délibéré qui nous permet d’être au plus prêt de nos patients. De cette manière, l’état de chaque animal est réévalué à chaque instant, examens et traitement sont adaptés en temps réel en fonction de ce qui est observé. Chaque animal ayant subi une intervention chirurgicale est surveillé par un vétérinaire, capable d’intervenir très rapidement dès le moindre problème.

Le chenil d’hospitalisation est pourvu de 10 cages de tailles différentes pour convenir à la taille de l’animal hospitalisé, à son état et à la durée de son séjour. Elles sont disposées de manière à éviter les vis-à-vis et à pouvoir isoler les contagieux.

La qualité du suivi et des soins ne va pas sans le respect du bien-être de l’animal. Cet aspect est prioritaire pour nous. Nous nous adaptons à la personnalité et au comportement du chien ou du chat pour que son séjour ne lui laisse pas un souvenir trop désagréable. Nous recréons un rituel apaisant, comme si leur cage était plutôt leur « chambre », et nous nous « entretenons » régulièrement avec nos pensionnaires, tout en respectant les moments de repos comme la « sieste » du début de l’après-midi. Ainsi, au lieu d’être stressés par l’hospitalisation, ils prennent rapidement des habitudes rassurantes. Il n’est pas rare qu’ils soient « surpris » de rentrer chez eux. Evidemment, c’est le plus souvent une bonne surprise!

Cette confiance, que nous tenons à établir avec nos patients, est capitale pour leur récupération. Elle nous permet également de communiquer efficacement avec eux, de nous rendre compte rapidement lorsque quelque chose ne va pas. La prise de température et l’auscultation sont insuffisants. Comme des médecins avec leurs patients humains, nous avons besoin qu’ils nous « disent » ce qu’ils ressentent, ce qui est impossible avec un animal stressé ou paniqué.

D’où l’importance de faire en sorte que dès son plus jeune âge, l’animal ait un comportement équilibré et soit en confiance avec les humains en général.

Pour cette raison, les visites par les propriétaires ne sont pas autorisées. L’animal ne comprend pas pourquoi son propriétaire vient et repart sans lui, cela ne lui apporte aucun réconfort, au contraire. Après le départ de son propriétaire, il peut se retrouver complètement désemparé. Par contre, nous comprenons que vous soyez inquiet et vous pouvez téléphoner tous les jours pour avoir des nouvelles, vous êtes tenu au courant de tout ce qui se passe.

Les chats disposent d’une cage spacieuse carrelée équipée d’un « panier » en carton à usage unique et d’une couverture polaire en guise de literie. Dans le coin opposé se trouve une litière, nettoyée après chaque élimination. Une serviette est disposée sur le sol pour éviter le contact froid du carrelage. La nourriture est servie près de la porte de la cage, dans le coin opposé à la litière. La disposition des différents éléments de la cage n’est pas faite au hasard, elle correspond à la personnalité du chat qui accorde de l’importance à l’aménagement de son espace. D’autre part, quand un chat a besoin d’être hospitalisé quelques mois plus tard, il apprécie de se retrouver avec le même « mobilier », disposé de la même façon.

Chiens : serviettes, couvertures, panier. Sorties hygiéniques ou promenades plus longues selon l’état du chien et sa capacité à se déplacer, toujours en laisse et sous surveillance.

Tapis chauffant et/ou lampe infrarouge si nécessaire avec contrôle de la température au contact de l’animal.